Shootings

DIGIREALITE

Je suis récemment tombée sur la page Instagram d’une célèbre blogueuse qui vient d’accoucher et qui bombarde sa communauté de plus de 10 millions de personnes, de photos extrêmement intimes de son nouveau-né et de moments post-accouchement à la clinique. On la voit avec le bébé dans la chambre de la clinique ; dans les bras du père de son fils en train de pleurer ; on voit le bébé sous tous les angles ; bref rien ne saurait être ignoré.

Et je m’interroge. Je ne juge pas – du moins essayé-je de ne pas le faire – mais je ne vous cache pas que j’ai ressenti un profond malaise en regardant ces photos.

En premier lieu, la prise de certaines photos a nécessité la présence d’une tierce partie dans la chambre de la jeune accouchée, car ce ne sont clairement pas des selfies. Membre de la famille, photographe, je ne sais, mais le partage de tels moments excessivement intimes dans la vie d’une femme, d’une jeune mère, suscite chez moi un sentiment de voyeurisme absolu.

En second lieu, le nouveau-né, qui est bombardé par l’appareil photo, n’a rien demandé. Outre le fait qu’il prend peut-être des flashs dans les yeux – ce qui n’est quand même pas fabuleux – son image digitale ne lui appartient déjà plus, alors que la première photo frontale de sa petite personne a été publiée alors qu’il n’avait que quelques jours. J’imagine qu’il sera probablement l’heureux titulaire d’une page Instagram à son nom d’ici peu – si ce n’est déjà fait.

(Ceux qui me lisent connaissent déjà ma position sur la publication de moments intimes ou de photos des enfants, pour ceux qui veulent se rafraichir les idées, c’est ici).

Et je m’interroge, donc. Quelle motivation pousse des personnes bénéficiant d’une certaine célébrité à verser dans une pseudo télé-réalité extrêmement scénarisée en nous faisant partager des moments d’une intimité absolue ?

C’est à croire qu’un moment doit être publié pour être immortalisé.

Pire : c’est à croire qu’un moment qui n’a pas été digitalisé n’a pas existé.

 

Marquis Paris - Manteau blanc

Marquis Paris - Manteau blanc

Marquis Paris - Manteau blanc

Marquis Paris sous la Neige à Paris

Marquis Paris sous la Neige à Paris

Marquis Paris - Manteau blanc

Marquis Paris - Manteau blanc

Marquis Paris - Manteau blanc

Marquis Paris - Manteau blanc

Manteau Max Mara – Legging en cuir Helmut Lang – Escarpins Sergio Rossi – Col en fourrure Tara Jarmon – Sac Prada – Gants Muriel

you may also like

Un commentaire

Je ne sais pas qui est derrière ce portrait, mais j’ai peur que ce soit juste des gens dont le niveau d’éducation est un peu limité, non ? Cela étant dit, ce n’est pas nouveau, cette mise en avant des moments « clés » de la vie par les célébrités (ou plutôt semi célébrités), sauf que dans les magasines papiers, ca laisse moins de traces sur la toile. Et je suis entièrement d’accord avec toi, c’est moche pour l’enfant.